2016-2026 : 2e programme de rénovation urbaine

En novembre 2016, la Ville a signé avec l’État un protocole de préfiguration pour un second programme de rénovation urbaine. Il concerne les quartiers d’Orgemont et de La Source-Les Presles, ainsi que le Centre-ville pour achever les travaux.

Un second programme de rénovation urbaine d’envergure pour offrir le meilleur aux habitants de la Ville

En novembre 2016, Hervé Chevreau, maire d’Épinay-sur-Seine, a signé le protocole de préfiguration du 2e programme de rénovation urbaine (NPNRU) pour les quartiers du Centre-ville, d’Orgemont et de La Source-Les Presles. Cette signature a lancé officiellement le démarrage des études réalisées jusqu’en 2019 pour déterminer les opérations à engager et l’Agence Nationale de la rénovation Urbaine a, pour sa part, validé le projet en mars 2020.
Cette nouvelle phase de mutation profonde qui va transformer durablement la Ville peut, désormais, être entamée et va se poursuivre sur les dix prochaines années.

Centre-ville : le quartier finit sa mue

La Ville va poursuivre le programme de renouvellement dans le Centre-ville notamment au niveau de l’esplanade de l’Hôtel de Ville. Logements, équipements collectifs, commerces, espaces publics… les travaux engagés dans le cadre du 1er programme de rénovation urbaine ont rendu le Centre-ville plus attractif et surtout plus accessible aux Spinassiens. La Ville s’est fixée de nouveaux objectifs pour achever la transformation de ce quartier. Avec l’ouverture du Centre-ville vers le sud, elle entend redonner l’accès aux parcs et aux berges de Seine à tous les Spinassiens.

Les projets structurants sont les suivants:

  • La reconnexion du Centre-ville avec les berges de Seine et les parcs avoisinants: l’esplanade de l’Hôtel de Ville sera réaménagée et ouverte sur la rue de Paris grâce à la démolition des hémicycles séparant les deux espaces.
  • La rénovation des équipements publics et des commerces de part et d’autres du large passage reliant l’esplanade de l’Hôtel de Ville à la rue de Paris.

Orgemont : désenclaver et moderniser le quartier

Le quartier d’Orgemont, bordé par deux réseaux ferroviaires, fait face à de nombreuses problématiques. L’habitat (principalement social) est vieillissant, dégradé et les équipements, énergivores, sont devenus obsolètes. L’offre commerciale tend aussi à s’appauvrir et la circulation des habitants est souvent compliquée. L’accumulation de ces facteurs génère depuis quelques années des problèmes d’insécurité persistants. Le 1er programme a permis des avancées (le parc central d’Orgemont, les rues de Marseille, de Lyon ou de Strasbourg…) mais il reste encore beaucoup à faire. C’est tout l’objet du 2e programme et de l’action volontariste sur le logement qui sera menée dans ce cadre.

Les projets structurants concerneront :

  • Le prolongement du parc central jusqu’à un belvédère surplombant la Seine et la place Nord. Par ailleurs, les rues d’Armentières, de Lille et de Rennes seront prolongées.
  • L’amélioration de l’offre commerciale  notamment sur l’axe Felix Merlin. Des commerces en pied d’immeubles seront aménagés au Nord du quartier, à proximité du futur terminus du T8.
  • Le renouvellement de l’offre de logements avec de nombreuses opérations de réhabilitation et de démolition/reconstruction notamment le long du parc central et de la rue Felix Merlin qui sera également rénovée. L’objectif est de diversifiée l’offre résidentielle du quartier (logements sociaux, locatifs en accession à la propriété).
  • L’amélioration et le renforcement des services publics avec les démolitions et la reconstruction des groupes scolaires Alexandre Dumas et Anatole France, la rénovation du groupe scolaire Jean-Jacques Rousseau et de l’école du Gros Buisson. Un équipement central, avec de multiples services publics sera installé à l’intersection du parc central et de la rue Félix Merlin.
  • L’efficacité énergétique pour contribuer à la transition écologique des quartiers,

La Source-Les Presles : redynamiser et ouvrir le quartier

Le quartier de La Source-Les Presles, également concerné par deux franchissements de voies ferrées, reste isolé. Malgré les premiers efforts, l’habitat se dégrade et le manque de mixité accentue la paupérisation du quartier. Le commerce est aussi en perte de vitesse et le quartier manque d’espaces verts. Le 1er programme a permis des évolutions notables, mais il faut continuer. Redynamiser le quartier, remettre des commerces et des lieux de rencontre résoudraient les problèmes d’insécurité vécus par les habitants ici comme à Orgemont.

Les projets structurants concerneront :

  • La création d’un nouveau cœur de quartier. Après la démolition du centre commercial, un square sera créé au centre du quartier. Autour de ce dernier : des logements, des commerces, la Maison du Théâtre et de la Danse ainsi que la crèche-PMI Les Presles et l’école maternelle, toutes deux démolies et reconstruites. La Maison du Théâtre et de la Danse et le groupe scolaire Jean-Jaurès  pourraient être restructurés après 2025.
  • Des espaces  verts publics seront créés. Des squares, des plantations et des espaces de repos et de rencontres seront réalisés pour améliorer le cadre de vie, dans un quartier avec, aujourd’hui, peu d’espaces verts.
  • La facilitation des déplacements. Les axes principaux du quartier seront réaménagés et agrémentés de plantations. Une rue Est-Ouest sera créée, reliant l’avenue Jean Jaurès et la rue de l’Avenir et desservant le futur cœur de quartier. Elle complétera la desserte actuelle Nord-Sud du quartier (avenue de la Marne, rues de la Justice et de l’Avenir). pour retrouver une dynamique locale et créer un vrai centre de quartier
  • Une restructuration de l’habitat.  871 logements seront réhabilités dans le quartier. Une nouvelle offre résidentielle, associant des logements sociaux et des logements privatifs sera proposée en son coeur et à ses entrées. Dans ce but, 287 logements seront démolis et de nouveaux logements seront construits en harmonie avec leur environnement urbain.