Le monde allant vert à Épinay-sur-Seine : la Réserve écologique

La réserve écologique située rue de Saint-Gratien, dans le quartier du Cygne d’Enghien, ouvre ses portes ce mois-ci. Ce havre de paix et de nature, dont la faune et la flore locales vont profiter autant que nous, constitue un pas supplémentaire dans la volonté de concilier au mieux la réalité citadine et l’urgence environnementale.

Et une idée de sortie de plus à Épinay-sur-Seine ! Ouverte à compter du samedi 22 février prochain, la toute nouvelle Réserve écologique vient enrichir l’offre des parcs publics de la Ville, elle a toutefois bien des particularités.  Les Spinassiens vont en effet découvrir un site de 1,5 hectare étonnamment préservé,  une oasis de verdure au cœur de la ville qui leur permettra de prendre un bon bol d’air à deux pas de chez eux mais aussi de découvrir plein de choses sur la faune et la flore capables de se développer sur notre territoire, pour peu qu’on lui en laisse la possibilité.

Une biodiversité rare

Le but premier de la réserve est en effet de protéger la biodiversité, de la conserver et de la faire voir au public dans la mesure du possible. Et pour que cette cohabitation entre la végétation, les animaux et nous, humains, se passe au mieux, le site de 1,5 hectare a été divisé en plusieurs zones avec différents niveaux d’accessibilité : les endroits ouverts à tous tels que la prairie et le poulailler puis les ruches, les jardins familiaux et jardins partagés, d’accès plus restreint et enfin, les zones totalement impénétrables, telles que le bois, au centre de la Réserve, et l’immense roncier où peuvent se développer, loin des regards, une faune et une flore variées et abondantes. La présence de 3 espèces particulièrement remarquables a d’ailleurs déjà été établie : des libellules et des sauterelles relativement rares, répondant aux doux noms de  « Naïade aux yeux bleus » et « Conocéphale gracieux » ainsi que des hérissons communs, animaux protégés partout en Europe depuis 2007.

La nature fait bien les choses

Pourtant, à la base, rien ne laissait présager la création d’un tel lieu. Lorsque la Ville a commencé à préempter les terrains en vente sur cette portion de la rue de Saint-Gratien, il y a quasiment 30 ans, le projet était d’y installer, à terme, un équipement municipal, une école par exemple. Les années passant, la nature a repris ses droits et l’évidence est alors apparue : l’endroit devait rester vierge. Il a alors fallu presque 4 ans à l’équipe municipale et à Plaine Commune, convaincue de participer à ce projet audacieux.

Audacieux et en passe d’être réussi puisqu’avant même l’ouverture de la réserve, l’engouement semble manifeste et le calendrier des ateliers découvertes, proposés aux scolaires et aux centres de loisirs de la ville, est déjà bien rempli. On attend donc plus que vous au 74, rue de Saint-Gratien !

 


À lire également