Non aux pesticides : Épinay-sur-Seine rejoint l’Appel des coquelicots !

Épinay-sur-Seine réaffirme son engagement contre les pesticides en rejoignant l'Appel des coquelicots !

Pourquoi l’Appel des coquelicots ?

Réuni en séance le 27 Juin 2019, le Conseil municipal d’Épinay-sur-Seine a voté à l’unanimité un vœu pour rejoindre l’Appel des coquelicots. Objectif ? Réaffirmer avec force l’engagement de la ville en faveur de la biodiversité et d’un modèle de développement durable.

L’Appel des coquelicots en actions

L’Appel des coquelicots est un collectif d’“appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides”. Il invite chaque citoyen, chaque institution à participer activement, à s’engager et se mobiliser contre l’usage des pesticides, à petite, moyenne ou grande échelle. Les grands axes de l’Appel des coquelicots sont les suivants :

  • interdire tous les pesticides de synthèse
  • soutenir les victimes de maladies professionnelles liées à l’usage de pesticides et demander des mesures pour réparer leur préjudice
  • interdire les importations de denrées alimentaires et de matières produites en utilisant des pesticides et sans respecter les clauses sociales et environnementales françaises
  • demander au gouvernement et à l’Assemblée nationale d’accélérer les mesures d’accompagnement des agriculteurs dans la mutation de leur modèle de production agricole afin de permettre à la fois une juste rémunération de leur travail et une sortie rapide des pesticides de synthèse

Épinay-sur-Seine et l’Agenda 21 : un engagement de longue date

La Ville d’Épinay-sur-Seine est consciente des risques liés à l’usage de pesticides et agit avec détermination pour en éliminer l’utilisation. Elle s’est engagée de longue date dans l’Agenda 21 dont l’objet est de remettre l’homme au cœur de la Nature.

Avec le soutien de Plaine Commune, la Ville a ainsi lancé une démarche dès 2005, bannissant l’utilisation des pesticides dans l’entretien des parcs et jardins (sauf concernant la pelouse du terrain d’honneur du Parc Municipal des Sport et le cimetière) et ce, bien avant l’obligation légale de 2017. Épinay-sur-Seine a également interdit l’usage des pesticides en agriculture urbaine développée sur son territoire.

Enfin, la ville participe, avec la restauration municipale, au développement d’une agriculture locale, saine, respectueuse des hommes et de la nature avec 3600 repas par jour dont 40% en bio français en privilégiant les circuits courts et le local.

Comme la Ville, signez l’Appel des coquelicots à votre tour : cliquez ici !