Plan de la ville

Le Cygne d'Enghien
Gros Buisson
Orgemont
Centre-ville
Les Écondeaux
LA SOURCE-LES PRESLES
Les Mobiles-La Briche-Les Béatus-Blumenthal

Sites partenaires

Créer son entreprise

Vous avez un projet de création d'entreprise ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici les différentes étapes qui vous aideront à formaliser votre projet, ainsi que les contacts au niveau local pour vous guider. 

1. L’idée

Toute création d’entreprise naît d’une idée. Lorsqu’elle est novatrice, il faut se préparer à convaincre d’éventuels investisseurs et les futurs clients de son intérêt. Et quand l’idée n’a rien d’original, le mieux est de réfléchir à sa réelle utilité par rapport à l’offre déjà existante sur le marché.

2. Le projet personnel

Découvrez les 10 étapes importantes de la création d’entrepriseIl est important de vérifier que votre projet personnel pourra concorder avec votre projet d’activité et son évolution dans le futur. Car qui dit création d’entreprise, dit changement de mode de vie ! Vous devez donc vous tenir prêt à répondre aux exigences économiques et à l’investissement personnel que la concrétisation de votre projet nécessitera.

3. réaliser une étude de marché

Analyser les grandes tendances et les acteurs du marché, mettre en place une stratégie commerciale, réunir les différents éléments pour établir un budget prévisionnel… Grâce à une étude de marché, vous vous rendrez compte s’il existe bien une clientèle qui répondra positivement à votre offre.

4. établir des prévisions financières

Il vous faut alors évaluer la somme nécessaire au lancement de votre projet (l'investissement de départ) qu'il faudra financer.

En projetant sur 3 ans les éléments financiers que vous avez établis (business plan), vous vérifierez la viabilité de votre future entreprise. Ainsi, vous pourrez vous assurer de la rentabilité de votre projet de création.

5. Trouver des financements

/////

La Ville vous accompagne et vous oriente vers le bon interlocuteurVous avez identifié les capitaux nécessaires au lancement de votre entreprise, il vous faut maintenant trouver des financements. Épargne personnelle, aides ou subventions, prêts d’honneur, prêts bancaires… les ressources financières sont nombreuses et variées. À vous de trouver celles qui seront adaptées à vos besoins et à votre situation.

Plusieurs associations peuvent vous aider sur les questions de financement :

  • Initiative Plaine Commune est une association qui aide les porteurs de projets à renforcer leurs fonds propres grâce à un prêt d'honneur sans intérêt et sans garantie personnelle. Elle les accompagne également dans le suivi financier de leur projet.
  • L'ADIE est une association qui aide les personnes exclues du système bancaire traditionnel à créer leur entreprise grâce au micro-crédit.
  • Garances a pour objectif de financer en Seine-Saint-Denis la création et le développement des Très Petites Entreprises (TPE) et des structures de l'économie sociale et solidaire.

/////

6. bénéficier de certaines aides

/////

Aides financières, allègements fiscaux ou encore exonérations de charges sociales, il existe un certain nombre de dispositifs mis en place par l’État ou les collectivités locales. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir si vous pouvez prétendre à ces aides.

Selon votre profil, des aides spéciales vous sont octroyées :

Les demandeurs d'emploi désireux de se lancer à leur compte peuvent bénéficier de l'ACCRE (Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise). Ce dispositif d'encouragement à la création d'entreprise, mis en place par l'État afin de faciliter la réinsertion professionnelle des demandeurs d'emploi, permet d'obtenir une exonération de charges sociales et de bénéficier d'un accompagnement pendant les premières années d'activité.

Certaines catégories de bénéficiaires peuvent même prétendre au dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise).

Le FGIF permet aux créatrices d'entreprise d'obtenir un prêt bancaire plus facilement sans avoir à apporter de caution personnelle. Ce fonds permet de couvrir jusqu'à 70 % du prêt bancaire sollicité. C'est aujourd'hui le seul outil de financement dédié spécifiquement à l'entreprenariat féminin.

D'autres aides existent : elles sont recensées sur le site de l'APCE..

/////

7. Choisir un statut juridique

/////

Il vous faut maintenant choisir un statut juridique pour votre entreprise, entreprise individuelle ou société. Cette démarche est déterminante pour les formalités de déclaration et pour votre statut juridique personnel.

Deux statuts qui se développent :

  • le statut coopératif : plus d'infos sur le site de l'Atelier, le centre de ressources régional sur l'économie sociale et solidaire.
  • le statut d'auto-entrepreneur pour les entreprises individuelles artisanales, commerciales ou libérales qui relèvent du régime fiscal de la micro-entreprise. Il offre des formalités de création d'entreprise allégées. Sans oublier un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations et contributions sociales et de l'impôt sur le revenu. Plus d'infos sur le portail des auto-entrepreneurs.

Pour s'y retrouver dans les différents statuts d'entreprise qui existent : le site de l'APCE propose une application qui vous guidera dans votre choix.

/////

8. ne pas oublier Les formalités de création

Vous pouvez déposer vos demandes d’immatriculation dans un CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Il est aussi possible de le faire en ligne sur le site www.guichet-entreprises.fr.

9. Installer l’entreprise

Une fois l’entreprise créée, il vous faudra l’installer ! Préparez-vous donc à effectuer un certain nombre de démarches pour trouver et aménager un local adapté à votre activité, organiser votre comptabilité, contacter les assurances...

10. lancer son activité

Dernière étape et non des moindres : le lancement de votre activité. Ça y est, vous allez vous plonger dans le monde de l’entreprise. Vous apprendrez à réagir en cas de difficultés et à vous familiariser avec les différentes tâches administratives.

11. se constituer un réseau

Être chef d'entreprise, c'est être souvent seul. Pour échanger entre entrepreneurs, trouver une solution, un soutien dans certaines situations, il peut être intéressant d'avoir un réseau professionnel.